14.Fxe4

Votre coup est bien celui de Fischer...

C'est aussi le coup le plus naturel, conduisant à l'ouverture de la colonne roi.
Mais que voulez-vous, il y a dans les échecs des esprits chagrin qui se sont amusés à démontrer que ce coup n'était pourtant pas le plus fort....
C'est pourquoi...
Maintenant que vous vous êtes bien épuisés avec ce déluge de variantes sur 14.Fe3!, revenons au coup de Fischer, 14.Fxe4.
Nous remettons les coups depuis le début, sans variante, jusqu'à la réponse de Tal 14...exf5
 

Situation après 14 coups, trait aux blancs

Placez vous en fin de texte, et faisons un peu le point.
- Les noirs ont un pion de plus, certes, mais il est isolé et doublé. Cela dit, ce pion f doublé obstrue la colonne f sur laquelle les blancs voudraient agir, et n'est donc pas inutile.
Reste que la structure de pions noirs est le gros "point noir des noirs" (4 ilots, et seuls les pions a et b peuvent se donner un coup de main).
Les pièces mineures noires par contre, sont assez libres d'entrer rapidement en jeu.
Mais les tours noires n'ont pas de perspective de collaboration, au contraire des blanches.
- Pour les blancs:
La structure de pions est nettement meilleure.
Agir par la colonne e n'est pas facile, car la tour noire a7 balaie la 7ième rangée en défense. Pour ce faire, les blancs ont besoin de renforts (une autre tour sans doute).
Si l'on pense aux bons préceptes de Silman, on va se dire qu'il faut toujours songer à valoriser ses pièces mal placées: ici, c'est le cavalier a4 qui aurait besoin d'un lifting! Mais il lui faut au mois deux coups pour gagner une bonne place, et dans cette phase de jeu, avec un pion de moins, il n'est pas clair que les blancs doivent recourir à un jeu positionnel, sous peine de laisser filer leur avantage!
Bref, la question est de savoir s'il faut se développer simplement, prendre le pion f quitte à échanger les fous de cases blanches, ou bien repositionner le fou en prise sur une bonne diagonale?
 
 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com