Historique

L'année de la Nationale 3 jeunes

 

Nationale 3 Jeunes - Groupe 2 - classement après la ronde 6

Pl. Equipe Pts j. d. p. c.
1 Creteil II 18 6 33 61 28
2 Gif-Cc2-Echecs 16 6 54 73 19
3 Issy-Les-Moulineaux 13 6 9 50 41
4 Saint-Mande II 13 6 2 46 44
5 Bois Colombes V 13 6 -2 46 48
6 Savigny-Le-Temple 11 6 4 46 42
7 Orleans 6 6 -56 18 74
8 Puteaux 5 6 -44 21 65
 
 
 
 
Les jeunes champions d'Orléans en match avec Savigny le temple.
 

N3 jeunes groupe 2, Ronde 6 : Orléans - Savigny le Temple, dimanche 17 mars 2013

Ce dimanche 17 mars, le club USO Echecs accueillait la ronde 6 de la nationale 3 jeunes.

Le match annoncé était Orléans - Savigny le Temple .

C'était un match équilibré où tout était possible. Les seules difficultés se trouvaient au 2°, 5°, 7° échiquiers où l'adversaire avait un classement élo plus fort.

L'équipe de Savigny est arrivée en avance sur l'horaire pour pouvoir se restaurer tranquillement sur place.

A 14h15, le coup d'envoi de cette rencontre a été donné par Philippe, l' arbitre principal.
Philippe était secondé par un jeune stagiaire arbitre, François, dont l'aide lui a été précieuse.

  • Table 7 :  Orlane avec les Blancs.
Orlane a joué une bonne ouverture.
Sur un coup difficile à voir, l'échec à la découverte, Orlane perd une pièce. 
Un cadeau plus tard, c'est une deuxième pièce.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 1

  • Table 8 :  Jeanne avec les Blancs.
C'est une partie étonnante, avec de nombreux rebondissements, et de nombreux cadeaux de part et d'autre.
Elle s'est jouée en 58 coups ce qui est assez étonnant chez les poussins.
Jeanne n'ayant plus que le Roi en main a réussi à obtenir le pat.
Philippe, l'arbitre, regardait de près cette partie car il pressentait ce qui est arrivé.

Résultat : 1/2
Score : 0 - 1

  • Table 7 :   Orlane avec les Noirs.
Une partie éclair qui s'est conclue par le classique mat du Berger.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 2

  • Table 8 :  Jeanne avec les Noirs.
Jeanne, certainement fatiguée par la performance de sa partie précédente, n'a pas vu le classique mat du Berger en f7.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 3  

  • Table 2 :  Pierre-Louis avec les Noirs.
Pierre-Louis jouait un fort adversaire qui avait 200 points de plus au classement élo. 
Tout était possible car à la ronde 5 il avait gagné un joueur classé à 1600.
Pierre-Louis a joué un bon début d'ouverture mais le cadeau a consisté à ne pas voir la fourchette du pion d4. Cette fourchette lui a fait perdre une pièce.
Un cadeau plus tard, une deuxième pièce et la partie.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 5

  • Table 5 :  Pierre-Omer avec les Blancs.  
Dès l'ouverture, Pierre-Omer a perdu un pion mais un cadeau plus tard c'est au tour de son adversaire de donner une pièce en échange de deux pions.
Le gain de cette partie semblait être acquis par Pierre-Omer jusqu'à ce qu'il fit le cadeau d'une pièce. 
La finale de Tour qui s'ensuit n'est pas facile mais il a encore des chances de partager le point.
Un cadeau plus tard il perd une Tour et la partie.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 7

  • Table 3 :  Grégoire avec les Blancs.
Grégoire a bien commencé son ouverture mais il a fait un cadeau d'une pièce à son adversaire sur une combinaison tactique.
Grégoire ne s'est pas découragé, il a continué.
La position est vite devenue difficile à défendre et son Roi centralisé a dû faire une promenade au centre de l'échiquier où il s'est fait maté.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 9


  • Table 4 :  Edouard avec les Noirs.
Edouard, à l'identique avec Grégoire, a bien commencé son ouverture mais il a fait un cadeau d'une pièce à son adversaire sur une combinaison tactique.
Edouard ne s'est pas découragé, il a continué.
Dans la finale, la position est vite devenue difficile à défendre car les Tours blanches se sont positionnées sur la 7° rangée.
Son adversaire gourmand a récupéré un pion mais il n'a pas vu le piège tactique qu' Edouard a préparé.
Edouard a récupéré sa pièce, à ce moment là tout était encore possible.
Incroyable, la partie a vraiment basculé à l'avantage d'Edouard qui a réussi à faire une promotion Dame !
L'avantage de la Dame lui donne le gain de la partie.
Bravo, Edouard !

Résultat : 0 - 1
Score : 2 - 9

  • Table 6 :  Marin avec les Noirs.
Marin, à l'image de ses coéquipiers, a bien commencé son ouverture mais il a fait un cadeau d'une pièce à son adversaire sur une combinaison tactique.
Son adversaire très gentil ne la lui a pas pris, marin a retrouvé ainsi toutes ses chances pour jouer la partie à égalité.
Plusieurs cadeaux plus tard, son adversaire lui a fait le cadeau d'un Fou et juste après d'une Tour.
Marin a maté son adversaire.

Résultat : 0 - 1
Score : 4 - 9

  • Table 1 :  Jean avec les Blancs.
Jean a joué une ouverture romantique, dynamique, avec de nombreux pièges tactiques, là où il est très fort.
Il s'est retrouvé en difficulté plusieurs fois mais il a réussi à chaque fois à trouver le bon coup.
Les champions ont souvent de la chance.
Malgré tout, son adversaire a résisté mais il n'a pas vu toutes les menaces tactiques que Jean lui imposait.
Jean a gagné trois pions et dans la finale de Tours cet avantage lui a donné le gain.
Une partie épicée où il faut avoir des nerfs d'acier.
Quel talent !

Résultat : 1 - 0
Score : 6 - 9


 
Malgré que ce soit encore une nouvelle défaite, nos jeunes champions n'ont pas démérité.
Ils se sont défendus courageusement.

Pour suivre l'ensemble des résultats, cliquez sur le lien suivant : N3 jeunes groupe II, ronde 6


Ne vous découragez pas, allez les petits !
Philippe
   
Les jeunes champions de la N3 jeunes du club USO Echecs.
 

N3 jeunes groupe 2, Ronde 5 : Orléans - Créteil II, dimanche 3 février 2013

Ce dimanche 3 février le club USO Echecs accueillait la nationale 3 jeunes. 

Aujourd'hui s'est joué la ronde 5. La ronde 4 avec Saint Mandé a été repoussé pour causes d'intempéries.

Orléans - Créteil II était le match annoncé.
Ce match s'annonçait comme très difficile car nos jeunes espoirs étaient dominés sur tous les échiquiers au niveau du classement élo.

Les parties ont commencé à l'heure.

  • Table 5 : Orlane avec les Blancs.
Orlane avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 345 points élo.
Orlane a bien commencé son ouverture.
Un petit instant de déconcentration et elle a bougé son Cavalier du 0-0 qui était cloué par un Fou.
Quel cadeau ! 
Son adversaire gagne la Dame et la partie.

Résultat : 0-1
Score : 0 - 2

Maintenant c'est au tour des poussins de jouer à la vitesse de l'éclair.

  • Table 7 : Jacques avec les Blancs.
Jacques avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 311 points élo.
Jacques a bien commencé son ouverture mais un manque de concentration lui fait oublier de mettre son Roi à l'abri.
Son adversaire en profite pour donner l'échec et le Roi Blanc se retrouve déroqué.
Sous l'action des échecs répétitifs adverses, son Roi se promène et il arrive le mat.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 3

  • Table 8 :  Mateo avec les Blancs.
Mateo avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 311 points élo.
Mateo a bien joué son ouverture.
La partie entre dans une série d'échanges de pièces où il perd une pièce car il y avait un petit piège tactique sur le clouage de son Cavalier Roi.
Une fourchette plus tard, son adversaire se retrouve avec une Tour en plus.
Sur une combinaison tactique Mateo se fait mater.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 4  

  • Table 6 :  Alexiane avec les Noirs.
Alexiane avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 240 points élo.
Alexiane a bien joué son ouverture.
Son adversaire réalise une fourchette de pion et gagne un Fou. Cette combinaison tactique n'était pas facile à deviner.
La déception la déconcentre et lui fait perdre encore une pièce et le mat arrive.
ça ira mieux la prochaine fois.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 6

  • Table 7 :  Jacques avec les Noirs.
Jacques fait un cadeau à son adversaire dans l'ouverture en lui donnant un Fou.
Ensuite, il ouvre les lignes sur son 0-0 permettant aux Fous adverses de s'exprimer.
Une fourchette plus tard, il abandonne voyant que son adversaire avait trop de jeu.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 7

  • Table 8 :  Mateo avec les Noirs.
Mateo fait un cadeau à son adversaire en lui donnant trois pions dans l'ouverture et lui permettant de déroquer son Roi.
Plusieurs cadeaux plus tard, dont la Dame, le mat arrive.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 8

  • Table 3 :  Edouard avec les Blancs.
Edouard avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 450 points élo.
Edouard a très bien joué son ouverture jusqu'à ce qu'il joue sa Tour Dame sur une mauvaise case.
Il s'ensuit que la colonne b s'affaiblit et que son adversaire augmente la pression sur celle-ci et Edouard finit par perdre une Tour gratuitement.
La position devient très difficile et un cadeau plus tard, le mat arrive.

Résultat : 0 - 1
Score : 0 - 10

  • Table 2 :  Grégoire avec les Noirs.
Grégoire avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 218 points élo.
Grégoire a fait un cadeau à son adversaire en jouant son Cavalier Dame à la bande. Il s'est retrouvé enfermé et par la poussée d'un pion blanc il le perd.
Rien n'est encore fait, Grégoire s'accroche mais il affaiblit son 0-0 en poussant les pions.
Son adversaire contre-attaque et il obtient la maîtrise de la colonne f et de la 7° rangée.
La pression augmente et son adversaire réalise un joli sacrifice de Cavalier mettant le Roi blanc aux courants d'air, sans défenseurs et le mat arrive.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 12

  • Table 4 :  Marin avec les Noirs.
Marin avait affaire à un très très fort joueur car il y avait une différence de 600 points élo. 
C'est énorme !
Marin a très bien joué son ouverture car il a réussi à positionner un très fort Cavalier central. Une vraie tour de contrôle !
Mais il fait un cadeau en donnant une pièce nette sur une légère déconcentration tactique.
La position devient difficile et il perd une deuxième pièce gratuitement.

Résultat : 1 - 0
Score : 0 - 14

  • Table 1 :  Pierre-Louis avec les Blancs.
Pierre-Louis avait affaire à un fort joueur car il y avait une différence de 193 points élo. De plus, il était dans la catégorie minime, donc déjà une certaine expérience du jeu.

Pierre-Louis a joué une très bonne ouverture. 
De nombreux échanges de pièces se sont effectués pour se retrouver dans une finale de Tour avec sept pions de part et d'autre avec une structure symétrique, si ce n'est un avantage positionnel pour Pierre-Louis car il avait un pion avancé en c5 et surtout une Tour qui contrôlait la colonne d et qui entrait dans le camp des Noirs pour mettre la pression sur les 8°, 7° et 6° rangée.
Sur une imprécision de son adversaire, la poussée du pion e sur la case e4 et le Roi Blanc a pu entrer dans le camp des Noirs. 
L'échange des Tours a encore plus facilité la progression du Roi.
La finale de pions est à l'avantage des Blancs car le Roi est très bien positionné, donc tous les tempos sont à son avantage.

Bravo, Pierre-Louis, tu as réalisé une très belle performance !

Résultat : 1 - 0
Score : 2 - 14


Pour suivre l'ensemble des résultats du groupe II Nationale 3 jeunes, cliquez sur le lien suivant: 

Malgré cette défaite, somme toute logique mais pas inéluctable, l'équipe de N3 jeunes d'Orléans est composée de graines de champions.

Alors, bonne chance pour la prochaine ronde !

Allez, les petits !
Philippe
     
La valeureuse équipe N3 jeunes d'Orléans. Allez, les petits !
 

N3 jeunes groupe 2, Ronde 2 : Orléans - Issy les Moulineaux, dimanche 2 décembre 2012

Ce dimanche 2 décembre le club USO Echecs accueillait la nationale 3 jeunes. 

Orléans est dans le groupe 2 où se trouve le club de Gyf sur Yvette entraîné notamment par Jean-Luc Seret.
Ce même club a infligé à Orléans un sévère 16 à 0 à la ronde 1.

C'est pour cela que le match d'aujourd'hui s'annonçait décisif pour la reprise du moral de l'équipe.

Orléans - Issy les moulineaux était le match annoncé.

Les parties ont commencé à l'heure.

  • Jean, le capitaine, fidèle à son style offensif joue une ouverture à risques.
Son adversaire relève le défi en étant encore plus offensif. Jean perd deux pions mais il a des pièces développées et donc une position dynamique, ce qui n'est pas le cas dans le camp adverse.
La mobilité de ses pièces lui permet de faire des manoeuvres tactiques éprouvantes pour le roi adverse qui préfère abandonner.
Score : 2-0

  • Pierre-Louis et la concentration.
Dès l'ouverture Pierre-Louis est dans une position resserrée, sa position manque d'espace pour bien développer ses pièces. Son adversaire en profite pour ouvrir  la position car ses pièces sont mieux disposées. 
Son adversaire accroît l'initiative en menaçant la Dame de Pierre-Louis, c'est à ce moment là que la gaffe surgit. 
Pierre-Louis prend le fou adverse qui menaçait sa Dame croyant qu'elle était protégée et bien non ! 
Sa dame se retrouve toute seule sans défenseur et sous le regard de la Dame adverse qui en profite pour la manger gloutonnement. La position s'écroule rapidement.
Score : 2-2

  • Edouard le finaliste.
Par la variante choisie dans l'ouverture, Edouard se retrouve très vite en finale. 
Son adversaire a une position dynamique car les pièces sont mieux disposées. Edouard se retrouve sous le feu de la paire de fous adverse qui oblige son Roi à faire un footing au milieu de l'échiquier. 
Mais, dans son empressement, son adversaire fait une imprécision qui permet à Edouard de gagner la qualité. 
Jamais deux sans trois, les imprécisions s'accumulent et Edouard est sur le point de gagner une pièce quand son adversaire lui tend la main en signe d'abandon.
Score : 4-2 

  • Après une bonne ouverture Pierre prend le risque de jouer le pion g de son 0-0 en l'avançant de deux cases.  La réaction est immédiate, son adversaire joue le pion h pour ouvrir les colonnes sur le 0-0 de Pierre.
Pierre essaie de contre-attaquer en doublant la Tour et la Dame sur la colonne g mais le 0-0 adverse est bien défendu par ses pions. 
Pierre propose l'échange des Dames, c'est une bonne idée, que son adversaire accepte.
La position s'égalise. 
Quelques échanges plus tard, une finale de Tour apparaît avec 4 pions pour Pierre et 5 pions pour Nathan.
C'est une finale assez technique, Pierre perd deux pions. La finale est perdue.
Score : 4-4   
 
  • Chaque ouverture amène un plan de jeu.
Après une très bonne ouverture, Grégoire provoque des échanges de pièces pour arriver très vite en finale (2 Tours + pièce mineure + pions, de part et d'autre).
C'est dommage car la position s'est égalisée.
Quelques échanges plus tard, une finale (Tour + 2 pions) apparaît. Grégoire a un pion isolé sur l'aile Dame, ce pion est assez éloigné du Roi adverse.  
Grâce à l'échange des Tours Grégoire a pu réaliser une promotion Dame gagnante.
Score : 6-4

  • Marin s'est fait débordé dans l'ouverture.
Dès l'ouverture son adversaire a un très net avantage d'espace et il met en place un plan consistant à mettre la pression sur le pion d6 et la colonne c. La position s'écroule, Marin perd 2 pions nets. 
Quelques échanges plus tard il perd encore un pion. 
La finale est difficile à jouer mais Marin s'accroche et finit par se faire mater.
Score : 6-6

  • Jacques a eu des parties très animées car il a été tout le temps sous la pression d'avoir un 0-0 découvert.
Anaïs et Cédric lui ont montré que la protection du Roi est importante. 
Jacques s'est tellement bien défendu dans la partie avec Cédric que dans sa seconde partie il n'a pas eu de jeu. Anaïs lui a fait une démonstration tactique, moi-même j'ai été impressionné par les coups qu'elle jouait, je n'aurais pas fait mieux.
La question peut se poser de savoir s'il est bon que les poussins fassent 2 parties à la suite. 
Score : 6-8

  • Alexiane a bien commencé son ouverture mais Anaïs a réalisé une combinaison tactique sur le clouage du Cavalier Roi. 
Le Roi blanc s'est retrouvé à découvert et sous la menace de la Dame noire et de la paire de fous.
Alexiane aurait pu sauver la partie en faisant l'échange des Dames, la position se serait égalisée.
Anaïs a continué son attaque jusqu'au mat.
Score : 6-9

Dans la seconde partie, Alexiane se fait coincer son fou roi sur l'aile Dame et le perd. Quelques coups plus tard, elle perd la Dame et la partie.
Score : 6-10


Malgré cette défaite, l'équipe de N3 jeunes d'Orléans est composée de graines de talents.

Alors, bonne chance pour la prochaine ronde !

Allez, les petits !
Philippe Dussert
     
 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com