L'année racontée par l'animateur

Fonctionnement de la Nationale III jeunes

Il s'agit d'une compétition par équipe sur 7 rondes. 

A chaque ronde, huit jeunes s'opposent.

  • 2 minimes
  • 2 Benjamins
  • 2 Pupilles 
    • jouant à la cadence de 1h30mn + un incrément de 30 secondes pour toute la partie
  • Et deux Poussins (ou Petits Poussins) 
    • jouant deux parties à la cadence de 50mn + un incrément de 10 secondes pour toute la partie

Ronde 1 du 21 novembre 2010

Pour cette ouverture de championnat, nos jeunes affrontaient une équipe de la banlieue Orléannaise (St Pryvé St Mesimn)

Il s'agit d'une compétition où huit jeunes s'opposent.

2 minimes, 2 Benjamins, 2 Pupilles jouant à la cadence de 1h30mn + un incrément de 30 secondes pour toute la partie

Et deux Poussins (ou Petits Poussins) jouant deux parties à la cadence de 50mn + un incrément de 10 secondes pour toute la partie

En ce qui nous concerne, ce sont 4 Poussins, 2 Benjamins et 2 Minimes qui composent notre équipe

St Pryvé alignait 1 Minime, 3 Benjamins, 1 Pupille et 3 Poussins.

Sur le plan purement "théorique", nous partions légèrement favori.

Alexandre (Table 3) l'emporte rapidement dans une partie où les deux joueurs oublient qu'il ne s'agissait pas d'un blitz...
Score: 2-0

Pierre Louis (Table 6) l'emporte tout aussi rapidement
Score: 4-0


Elodie (Table 1) profite de quelques imprécisions de son adversaire dans l'ouverture pour l'emporter facilement
Score: 6-0


Jean (Table 5) se fait quelques petites frayeurs avant de l'emporter en final
Score: 8-0


David (Table 2) reste fidèle à son style en composant une partition pour le moins "esthétique"
Score: 10-0

Pierre Alexandre (Table 4) semble poursuivre la dynamique de ces équipiers, lorsqu'il se retrouve avec une pièce plus...

Mais il subit les assauts de son adversaire...Il omet une défense et il fini par s'incliner
Score: 10-2


Léa gagne une partie assez facilement, mais doit s'incliner dans sa seconde
Score: 11-3

Grégoire remporte ces deux parties d'une manière convaincante.
Score finale: 13-3


C'est finalement sur le score sans appel de 13-3 que nous remportons cette rencontre!


Détail des échiquiers  

Rendez-vous le 05/12/2010 en région Parisienne pour les deux rondes suivantes...

Rondes 2 et 3 du 23 janvier 2011

Initialement prévu le 05 décembre 2010, cette rencontre ne démarrait pas très bien pour nous…
Nous nous présentons avec trois forfaits…
Deux rencontres étaient au menu du jour : 

Orléans – St Georges sur Baulches
Les jeunes joueurs de la banlieue d’Auxerre firent forfait pour leurs deux rencontres
(l’autre devait être contre nos voisins de St Pryvé) 

La deuxième rencontre nous opposait donc à l’équipe locale de Savigny le Temple. 
Lors de la divulgation des compositions, c’est une adversité extrêmement relevée qui nous attendait
Du fait de nos forfaits aux trois dernières tables le score est de : 
0-6

Table 1:
Elodie rencontre un adversaire classé au delà des 1900. 
Elle se retrouve rapidement en difficulté en concédant un pion, puis se faisant déroquer dans l’ouverture…
Son adversaire ne relâche pas son emprise et conclut par une enfilade Roi - Dame dévastatrice
Score:  0-8

Table 3:
Jean fait face à un adversaire classé au dessus des 1700. 
Il faut dire qu’à cause de nos forfaits, il rencontre un Benjamin ! 
Il se retrouve rapidement avec un pion en moins, puis deux, puis trois…
Il tente bien quelques petits pièges, mais son adversaire reste vigilant.et l’emporte
Score:  0-10

Table 5:
Léa est opposée à un adversaire de la catégorie Pupille classé 1600…
C’est une nouveauté pour elle…
Non seulement le niveau, mais également la cadence qui est différente de la sienne habituellement. 
Son adversaire décide de la « blitzer » 
Bien mal lui en prend car Il lui concède une pièce nette dans l’ouverture ! 
Léa se décide à transposer dans une finale de Tours en rendant sa pièce pour deux pions
Elle s’embrouille un peu les esprits en rendant l’un de ces deux pions…
Elle le récupère bien après, mais c’est pour se retrouver avec une finale R+T+2Pions (doublés sur la colonne H, contre R+T
L’issue est connue de tous (N’est ce pas ?) 
Ils échangent tout et avec Roi contre Roi le score de parité est signé. 
Score:  0-10

Table 2:
David nous gratifie d’une nouvelle partie « spectacle » face à une adversaire du même niveau que lui
Son adversaire joue solidement, parvient à échanger plusieurs pièces. 
Mais une erreur d’inattention de celle-ci change la donne…
Elle prend un pion avec sa Dame lorsqu’elle se rend compte qu’il était défendu…
Score:  2-10

Table 4:
Pierre Louis est dans la même situation que Jean en rencontrant une Benjamine 
Celle-ci est classée au dessus des 1600. 
Il est rapidement massé dans son camp…
Il joue de manière posée en prenant son temps entre chaque coup…
Il parvient à éliminer la pression en acceptant une succession d’échange. 
Il se retrouve dans une finale symétrique avec T+ 5 pions
Il accepte la proposition de nulle de son adversaire
Score final:  2-10

Notre équipe démontre qu'en dépit des forfaits, ils se sont battus de fort belle manière!
Le maintient est définitivement acquis malgré cette défaite

La prochaine rencontre sera un dernier déplacement à Arpajon

Rondes 4 et 5 du 9 janvier 2011

Pour cette nouvelle échéance, ce sont deux équipes parisiennes qui venaient nous rencontrer au complexe du Larry à Olivet
La ronde matinale nous opposait à Villejuif
La seconde ronde de la journée était face à Créteil 2
Il s'agit bel et bien des rondes 4 et 5...
Les rondes 2 et 3 se dérouleront dimanche 23/01/2011 à Savigny le Temple
Il s'agit des rencontres reportées en raison des conditions météorologiques du mois dernier


Ronde 4
Orléans - Villejuif

Tables 8/9:
C’est un forfait de notre coté qui lance la ronde…
Score :  0-2

Table 3:
Alexandre commet l’erreur de jouer rapidement (beaucoup trop d’ailleurs) 
Les conséquences ? Il gaffe et lâche sa Dame…
Il tente bien de s’organiser pour trouver du contre jeu, mais en vain. 
Score :  0-4

Table 7 :
Léa rencontre un adversaire classé 1270 pour sa première partie. 
Elle joue posément et construit tout doucement une attaque autour du monarque adverse. 
Après avoir pris un avantage matériel, elle transpose en finale et l’emporte ! 
Score :  1-4

Table 6:
Pierre-Louis asphyxie son adversaire dans l’ouverture. 
Il profite d’un début raté de celui-ci pour prendre un avantage matériel suffisant pour que son jeune adversaire abandonne. 
Score :  3-4

Table 4:
Pierre-Alexandre rencontre un adversaire classé 1730. 
Ne connaissant pas le classement de celui-ci, c’est sans complexe qu’il entame les hostilités. 
Il parvient même à gagner une pièce nette ! 
Il se dirige tout droit vers une jolie victoire…
Mais il se met à oublier quelques fondamentaux (développer ses pièces par exemple) 
Son adversaire en profite en construisant un réseau de mat autour de son Roi. 
Suffisant pour qu’il baisse les armes. 
Score :  3-6

Table 1:
Pour résumer cette partie, nous pourrions nous dire que l’esthétisme ne paie pas… 
C’est une partie explosive qu’il nous propose une nouvelle fois
Il s’engage dans un monceau de complications, 
Mais il tombe sur un os…
Son adversaire ne panique pas et se contente de laisser passer l’orage. 
Le résultat n’est certes, pas là mais la partie vaut son pesant de cacahuètes pour ce qui est du : "à toi, à moi" 
Score :  3-8

Table 10:
Pour la deuxième partie de Léa, c’est un joueur non classé qui lui fait face. 
Elle grappille rapidement du matériel dans l’ouverture. 
Son adversaire essaie bien quelque chose, mais Léa prend le temps de tout échanger et remporte sa deuxième victoire. 
Score :  4-8

Table 5:
Jean joue solidement toute la partie, il ne prend pas de risques. 
Il encaisse un pion, et transpose en finale, son adversaire est sans contre-jeu… Elle finira par s’incliner au temps. 
Score :  6-8

Table 2:
Elodie joue une partie solide. 
Elle prend l’ascendant en milieu de jeu, pour se diriger vers une finale favorable (malgré l’égalité de matériel) 
Son adversaire réagit très bien dans leur finale de T+F+ pions. 
Il s’en suit une longue phase d’observation lorsqu’ils se retrouvent tous les deux avec 2 pions +T+F
Nous nous dirigeons tout droit vers le partage du point. 
Mais Elodie sait que la victoire est impérative pour ne pas perdre le match. 
Elle parvient à récupérer un pion…
Mais elle omet un coup intermédiaire et perd son Fou ! 
Elle aurait pu sauver le demi-point, mais elle craque et s’incline
Score :  6-10


Ronde 5
C’est cette fois-ci Créteil qui nous fait face. 
Ils viennent d’infliger un cinglant 13-0 à St Pryvé ! 
Autant dire que cela va être chaud…

Tables 8/9:
Forfait d’un de nos joueurs 
Score :  0-2

Table 7:
Léa affronte un adversaire classé 1290
Cela ne l’inquiète guère…
Elle y va de bon cœur et tout comme dans la matinée, elle grignote un peu de matériel et s’impose rapidement. 
Score :  1-2

Table 3:
Alexandre nous fait la copie conforme de la ronde précédente. 
Il blitz l’ouverture et commet une gaffe, laissant ainsi sa Dame…
La suite de la partie n’est qu’une formalité pour son adversaire
Score : 1-4

Tables 6:
Pierre-Louis accumule les bévues 
Il concède une, puis deux et trois zér…
Enfin plusieurs pièces et se fait mater sans avoir eu vraiment le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait
Score :  1-6

Table 3
Sur sa deuxième partie, elle peine un peu dans le milieu de jeu où elle concède un pion. 
Sa finale est mal engagée…
Mais son adversaire se trompe lors d’échange de pion. 
Au point de devoir donner sa Tour pour stopper un fantassin qui s’en allait à une promotion certaine. 
La suite n’est qu’une formalité. 
Score :  2-6

Table 5:
Jean rencontre un adversaire de force égale. 
Il s’engage un bras de fer, où il plie le premier en concédant un pion à l’entrée de la finale. 
Son adversaire omet un mat en 1 quelques coups plus tard…
Malgré cette aubaine, sa position ne s’améliore pas et il doit s’incliner. 
Score :  2-8

Table 1:
David nous fait (une nouvelle fois) une démonstration d’échecs romantiques…
Digne d’un Paul Morphy, il se livre à un ballet tantôt à l’aile Dame, puis au centre et pour finir sur le monarque adverse
Cette victoire nous permet de croire encore au match nul
Score :  4-8

Table 2:
Elodie rencontre un adversaire légèrement moins bien coté qu’elle. 
La partie s’engage tranquillement, où les deux joueurs s’observent…
Elodie commence à prendre l’ascendant à la sortie de l’ouverture. 
Mais son adversaire décide de rentrer dans sa position…
Elodie omet de développer une pièce, et cela contrarie quelque peu sa défense. 
Elle subit un sacrifice de qualité pour le moins douteux, mais elle s’embrouille dans sa défense, pour finalement se faire mater…
Score :  4-10

Table 4:
Pierre-Alexandre rencontre un adversaire classé juste en dessous de 1500
Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est lui qui prend l’initiative de façon durable. 
Il en profite pour gagner une pièce au passage, puis une autre…
Il finit par l’emporter de manière convaincante. 

Score final:  6-10

Nos petits jeunes n’ont pas à rougir de ces deux défaites. 
L’handicap d’un joueur fût préjudiciable sur l’issue des deux matchs
Il leur fallut forcer des positions qu’ils tenaient. 
Le bilan est plus que positif avec cette expérience face à ce type d’adversaire expérimenté

Nul doute qu’ils seront revanchards lors des rencontres suivantes !

Détail des échiquiers

Ronde 6 et 7 du 3 avril 2011

Pour ce dernier week end d’interclubs jeunes, c’est le club d’Arpajon qui nous accueillait

Ronde 6

C’est le club hôte que nous rencontrons pour cette ronde matinale
Nous ne démarrons pas de la meilleure des manières avec un forfait…

Table 8 :  
Forfait de notre côté
Score :  0-1


Table 9:  
Forfait de notre côté
Score :  0-2 


Table 7 :  
Grégoire est le premier à terminer sa partie.
Il est hésitant à l’idée de noter la partie…
Il joue assez rapidement l’ouverture (trop peut-être)
Quelques pièces s’échangent, et un mat survient à son encontre…
Score :  0-3 


Table 2 :  
David nous gratifie d’une nouvelle partie « explosive »
Son adversaire ne peut que constater les dégâts en une petite vingtaine de coups
Score :  2-3


Table 1 :  
Face à un adversaire classé 1430, 
Elodie n’éprouve aucune difficulté, 
hormis une toute petite frayeur dans l’ouverture 
(demandez lui son chrono pour traverser la salle…)
Elle parvient à le miniaturiser en 13 coups
Score :  4-3


Table 6 :  
Léa est surprise par le début adverse…
Elle parvient bien à franchir le cap de l’ouverture avec une bonne position.
Une erreur d’inattention lui coûte sa Dame…
Elle gesticule un peu, mais doit s’incliner peu de temps après
Score :  4-5 


Table 5 :  
Pierre-Louis déroule l’ouverture, 
gagne un pion + une initiative très agréable
Il semble se diriger vers une victoire aisée.
Mais une malencontreuse enfilade lui coûte sa Dame !
Il parvient à rétablir une partie de son handicap en grapillant une Tour
mais cela s'avèrera insuffisant pour renverser la vapeur…
Score :  4-7


Table 4 :  
Jean rencontre un adversaire beaucoup moins bien coté.
Il blitz l’ouverture (tiens ? comme c’est surprenant…)
Ils se font des politesses dans le milieu de jeu, et il finit par l’emporter
Score :  6-7


Table 3 :  
Pierre Alexandre 
déroule son ouverture sans anicroche.
Une petite combinaison lui rapporte un pion, 
La transposition en finale lui donne un avantage encore plus conséquent avec le gain d’une pièce
Il conclut tranquillement...
Score :  8-7


Table 10 :  
Pour sa deuxième partie, le stress de la notation semble digérer.
Il prend bien son temps dans l’ouverture.
Il profite des quelques erreurs adverses pour grignoter un peu de matériel, puis mater
Score final :  9-7

Victoire acquise à l'arrachée synonyme de maintien!


Ronde 7: 
Pour cette ultime joute, c’est l’équipe de la capitale (Lutèce) qui nous est opposée 
Tout comme la ronde précédente, nous entamons la rencontre avec un forfait.

Table 8 :  
Forfait de notre coté
Score :  0-1


Table 9:  
Forfait de notre coté
Score :  0-2 


Table 6 :  
Grégoire découvre une toute nouvelle cadence lente (1h +30s)
Il commet l’erreur de suivre le rythme de son ainé (il rencontre un Pupille)
Le résultat est sans appel…
Score :  0-4


Table 7 :  
Léa rencontre un adversaire non classé.
Une ouverture tranquille où elle ne se laisse pas piéger dans les manœuvres adverses.
Elle profite d’une absence adverse pour encaisser la Dame, 
puis elle mate tranquillement
Score :  1-4 


Table 5:
Pierre Louis se refait une petite santé face à un adversaire peu expérimenté.
Il se promène littéralement avec plusieurs pièces de plus en finale.
Heureusement d’ailleurs, car il parvient à gaffer au point de rendre la Dame nette !
Son salut vient de son excédent de pions…
Score :  3-4 


Table 3 :  
Pierre Alexandre rencontre un adversaire classé au-delà des 1700 !
Il se prend au petit jeu de : »c’est moi qui jouerais le plus vite »
A ce petit jeu là, il tombe sur plus fort que lui…
Score :  3-6


Table 10 :  
Léa joue assez tranquillement son ouverture.
Elle récupère un peu de matériel, lui permettant de voir venir
La transposition en finale semble être qu’une formalité (D+T et pions contre T+pions)
Mais un relâchement en fin de partie et c’est un mat qui intervient…pour son adversaire !
Il n’en revient pas lui-même (ni ses entraîneurs d’ailleurs…)
Score :  3-7


Table 4:  
Jean rencontre à son tour un joueur classé au dessus des 1700. 
Tout comme Pierre Alexandre, c’est un blitz qui s’engage…
Ils récitent la théorie jusqu'à un sacrifice de qualité (thématique) pour son adversaire.
Jean choisit l’option de repousser les assauts de son adversaire. 
Il y parvient jusqu’au moment où il offre une pièce empoisonnée à son adversaire, 
de suite acceptée par celui-ci. 
La sanction est immédiate, 
et la première opportunité de Jean se conclut par un réseau de mat imparable ! 
Score :  5-7 


Table 2:
David rencontre un adversaire de force équivalente. 
Fidèle à son style, il part à l’assaut du monarque adverse…
Son adversaire tente bien de lui rendre coup pour coup, 
mais l’attaque de David est trop percutante…
Score :  7-7 


Table 1:
Le résultat de la rencontre dépend du résultat d’Elodie…
Face à une adversité quasi identique, un bras de fer s’engage…
Dans une position ayant tendance à se compliquer, un incident vient émailler la partie…
Après 25 coups, nous nous rendons compte que l’incrément de temps ne fonctionne pas !
Mais le zeïtnot fût lourd de conséquence pour Elodie…
Malgré le rajout de temps conforme, 
le mal était fait et son adversaire en profita de fort belle manière.
A noter que son adversaire (ainsi que celui de David) 
arrivèrent avec près de 30 minutes de retard 
(les pendules ne furent déclenchées qu’après ¼ d’heure)
Score finale :  7-9 


C’est sur le fil que nous inclinons…
C’est une nouvelle fois le forfait qui nous porte préjudice…
Expérience très enrichissante pour tous nos jeunes.
Elodie et David ne pourront plus faire partie les saisons suivantes, 
du fait de leur passage dans les grandes catégories (Cadets)
Ils ont rencontré des adversaires coriaces aux deux premières tables
Pierre Alexandre a fait beaucoup mieux que résister pour sa première saison en équipe.
Alexandre a découvert la compétition par équipe
Jean et Pierre-Louis auront due jouer toute la saison dans des catégories supérieurs 
(pupilles et Benjamins, alors qu’ils ne sont que Poussins)
Léa a démontré que son avenir échiquéen est plus que prometteur.
Grégoire a démarré ses premières parties lentes avec beaucoup d’appréhension, 
mais il s’en est bien sorti.


Le bilan global est très positif pour cette première expérience en Nationale 3. Détail des échiquiers
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com