2011-2012

Classement avant la dernière ronde

Pl. Equipe Pts j. d. p. c.
1 Ebs Gien 2 16 6 14 19 5
2 Orléans 5 15 6 6 15 9
3 St Pryvé 4 10 6 -6 9 15
4 Chécy 4 5 6 -14 5 19

Promotion Loiret – Chécy se déplace pour affronter Orléans 5 – 25/03/2012

L'équipe change légèrement pour cette ronde : Paul est remplacé par Pierre-Louis. Enfin, devait être remplacé par Pierre-Louis puisque ce dernier n'est pas venu. C'est dommage de ne pas respecter ses engagements et il faut avouer que l'équipe des 4 jeunes de Chécy a été très compréhensive sur ce coup.

Pas de problème de fiche de match et de permutation… on commence à devenir des pros ! Les parties se jouent en 50'+10"/coup.

Ronde 1

Ech. 1 : jean-Mi se lance dans une ouverture du pion dame mais choisit de bétonner sa position au lieu de jouer Da4+ puis Ce5 (qui lui manquera un peu par la suite).

Mis à part quelques combinaisons qui aurait pu amener à devoir réfléchir plus intensément, la partie ira en finale et sera remportée par les blancs.

Jean-Mi se paie même le luxe de mettre un tour en position de se faire prendre par une fourchette cavalier sans aucune conséquence fort heureusement (un coup malheureux dû à un relâchement après une prise d'avantage. Erreur classique de débutant)

Mais pourquoi lorsqu'il ne reste plus que le Roi contre R+F+4p les joueurs n'abandonnent-t-ils pas ?

Orléans 1-0 Chécy

Ech. 2 : joueur Orléanais absent !

Orléans 1-1 Chécy

Ech. 3 : Pierre ne laisse pas vraiment l'opportunité à son adversaire d'imaginer remporter quoi que ce soit. Après analyse, il s'avère que la tournure des évènements aurait pu être différente. Mais bon, quand on aime l'attaque on ne compte pas, et ça paie cash.

Orléans 2-1 Chécy

Ech. 4 : Pierre-Omer a visiblement levé le pied depuis la semaine dernière. Et grand bien lui fait car il assène rapidement le premier coup à son adversaire et remporte la partie

Orléans 3-1 Chécy

Ronde 2

On inverse les échiquiers ½ et ¾ ainsi que les couleurs et c'est parti !

Ech 1. : Jean-Mi s'amuse avec une défense Philidor puisqu'elle n'est a priori plus du tout jouée par les grands maître et qu'il n'est justement pas grand maître (va comprendre). Il ne sera pas inquiété durant la partie d'autant que son adversaire joue quelques coups approximatifs.

Orléans 4-1 Chécy

Ech. 2 : joueur Orléanais absent

Orléans 4-2 Chécy

Ech. 3 : Pierre ne fera qu'une bouchée de son jeune adversaire sur son jeu d'attaque favori. Y'a pas à dire, les combinaisons trouvées par Pierre sont souvent tarabiscotées mais font mal au crâne de ses adversaires !

Orléans 5-2 Chécy

Ech. 4 : Pierre Omer met un peu plus de temps à se défaire de son adversaire à la limite de la courtoisie sur certains points (intervention inappropriée pendant la partie). Un comportement sûrement dû au stress et au fait que le mat en couloir n'était pas loin… d'ailleurs, il ne l'avait pas vraiment vu venir !

Orléans 6-2 Chécy

Le match se termine par la victoire d'Orléans. Dommage néanmoins que notre 2nd échiquier ait zappé le rendez-vous, il aurait été grisant d'imaginer qu'on puisse faire un carton plein.

Promotion Loiret – Orléans 5 se déplace à Gien – 18/03/2012

C'est l'occasion pour le team Orléanais d'aligner deux nouveaux arrivants au club ; Pierre (qui a déjà quelques parties à son actif et Jean-Michel un newbie promu capitaine) associés à Paul le doyen pour l'occasion et Pierre Omer notre petit d'jeun fort sympathique.

Une grosse incompréhension de la répartition fait remodeler tous les tableaux des rencontres et finalement certains joueront 2 fois avec les blancs et forcément d'autres 2 parties avec les noirs. Les parties se jouent en 50'+10"/coup.

Ronde 1

Ech. 1 : Pierre engage les hostilités contre le 1er échiquier Giennois qui gesticule comme un diable. Il s'aventure à un échange Tour contre Cavalier en sa défaveur pensant avoir un schéma de mat à l'étouffée… qui n'y était pas.

La qualité sera récupérée un peu plus tard mais la finale de pions ne sera pas victorieuse

Gien 1–0 Orléans

Ech. 2 : Jean-Mi fait face à une ouverture du pion dame qu'il affectionne particulièrement. Il joue très approximativement con 5é coup laissant l'opportunité à son adversaire de préparer une belle fourchette en c7… qu'il ne voit pas trop occupé à vouloir absolument mettre son roi à l'abri.

Jean-Mi profite en profite pour lancer une offensive à l'aile dame qui sera couronnée de succès après avoir réussi à faire doubler 2 pions à son adversaire sur la première colonne et valorisé son pion passé qui ira jusqu'à dame

Gien 1-1 Orléans

Ech. 3 : Paul à fort à faire avec un adversaire visiblement très inquiet. La partie ira jusqu'au terme du temps quasiment pour les 2 protagonistes. Mais Paul vaincra avec un légère infériorité de matériel.

Cependant, l'énergie dépensée aura pour conséquence un épuisement prématuré dont il fera les frais sur sa seconde partie.

Gien 1-2 Orléans

Ech. 4 : Pierre-Omer endosse le rôle du jeune de l'équipe. Il mènera sa partie à un train d'enfer pour finalement laisser le gain à son adversaire. Sûrement trop de précipitation dans les enchaînements mais n'est-ce pas ainsi qu'on apprend ?

Gien 2-2 Orléans

Ronde 2

On inverse les échiquiers dans un foutoir pas ordinaire et on remet le couvert.

Ech 1. : Jean-Mi prend le relai sur le nerveux avec une Anglaise – variante symétrique (ne me demandez pas ce que cela veut dire, c'est wikipédia qui m'a renseigné, powaaa)

Les cavaliers noirs joueront au chat et à la souris avec le fou des blancs et une proposition d'échange de la dame adverse contre les 2 tours noires réfutée, pour finalement l'emporter là encore en finale très mal négociée par son adversaire.

A noter une combinaison mal calculée par le Giennois en milieu de partie qui aurait du donner partie gagnante aux blancs. Tant mieux pour jean-Mi.

Gien 3-2 Orléans

Ech 2. : Pierre entend bien se refaire une santé sur cette seconde partie et c'est à notre stupéfaction que celle-ci est gagnée après un joli cadeau : l'adversaire offre sa dame au fou des blancs même pas en fianchetto mais suffisamment éloigné pour se faire oublier.

Gien 4-2 Orléans

Ech. 3 : Paul engage les hostilités mais se trouve rapidement face à une position bétonnée de son adversaire qui dispose en prime d'un meilleur matos. Paul nous avouera sur le retour avoir été totalement vidé par son premier engagement.

Gien 4-3 Orléans

Ech. 4 : Pierre-Omer ne peut malheureusement pas résister face à son second adversaire même s'il fait déjà l'effort de temporiser son impulsivité à vouloir jouer rapidement.

Ce jeunes là évoluera rapidement s'il continue d'écouter les quelques conseils qu'on peut lui donner.

Gien 4-4 Orléans

Le match se terminé sur un score de parfaite égalité.

Merci pour l'accueil de Gien. Café et petits gâteaux étaient plus qu'abondants.

 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com