Le Déroulement

Jean gagne à l'arrachée sa dernière partie et termine 4ième!!
Léonore termine 23ième 

Consulter la liste des engagés de la ligue CVL
Suivre le déroulement des championnats

La dernière ronde pupilles fut riche en événements avec la chute du leader qui doit céder la première place à l'ultime ronde. 
Saluons le superbe parcours de Jean, dont la qualité des parties force 
le respect et laisse augurer un avenir ensoleillé!
Ne manquons pas de remercier aussi le tout nouvel entraîneur du club, 
Antonio Rodriguez: 
à peine arrivé d'Espagne, il n'eut qu'une semaine pour préparer Jean à 
l'événement,  mais nul doute que son aide  fut plus que précieuse à notre 
futur champion!
Antonio.jpg

Communiqué de Presse FFE

Saint-Paul-Trois-Châteaux - Championnat de France Jeunes (28 avril>5 mai 2013)

Le jeu d'échecs, roi à Saint-Paul-Trois-Châteaux

Du 28 avril au 5 mai, la charmante cité tricastine de Saint-Paul-Trois-Châteaux se déclinera en noir et blanc et sur 64 cases pour accueillir le championnat de France d'echecs des jeunes. Un choix géographique qui correspond à la volonté de la Fédération Française des Echecs (F.F.E.) de proposer chaque année une destination attractive à une des manifestations phare des échecs français.

Exceptionnel par le nombre de joueurs issus des qualifications régionales, mais aussi par la durée de la compétition (8 jours), le championnat de France des jeunes d'échecs est une épreuve absolument unique en son genre. Chaque année, il rassemble plus de 1200 participants, âgés de 6 à 20 ans, et environ 3500 personnes au total (joueurs, parents, entraîneurs, dirigeants de clubs) qui gravitent autour de la manifestation. 

Les quelque 1200 jeunes participants sont répartis sur plusieurs tournois, correspondants aux catégories d'âge moins de 8 ans à moins de 20 ans (7 catégories mixtes et 7 catégories filles). Pour les meilleurs d'entre eux, la plus belle des récompenses : le titre de champion et de championne de France de sa catégorie, ainsi qu'une place qualificative en championnat d'Europe et en championnat du monde des jeunes.

Le championnat se déroulera sur 3 sites : le gymnase Plein Soleil, la salle Fontaine et le centre d'animation Saint-Paul 2003, lieu de vie du championnat. Pour accueillir ce grand rendez-vous sportif de la F.F.E., la ville et le club d'échecs, « l'Échiquier des Trois Châteaux », se sont mobilisés afin de faire de cet événement une grande fête. Diverses animations seront proposées aux jeunes et moins jeunes. Un cirque, installé pour la durée du championnat, ravira petits et grands.

Pour la première fois, cinquante parties du championnat seront retransmises quotidiennement en direct sur Internet, et diffusées sur le site via des écrans plasma.

La première ronde débutera le dimanche 28 avril à 15h30.

Communiqué de presse FFE.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ronde 1 - 28 avril 2013

  • En pupille, Jean (1647) débute bien la compétition, en venant à bout de Thomas Jackson (1469). Dans la position du diagramme, Jean avec les blancs a déjà gagné un pion et il opte pour l'astucieux 32.Tb6!: les noirs ne peuvent pas déplacer leur tour f7 attaquée par le fou c4 sans perdre leur cavalier f6. C'est ce qui se passera dans la partie et permettra à Jean de l'emporter en quelques coups.
En Ronde 2, Jean aura les noirs et sera opposé à Samy Banat 1495

  • En cadettes, Léonore (1510) s'incline logiquement avec les noirs face à Marie Dubois à qui elle rendait plus de 300 points. 
Lors de la Ronde 2, elle sera opposée à Audrey Caron (1350)
 

Ronde 2 - 29 avril 2013

  • Jean l'emporte avec les noirs face à Samy Banat (1495)
Dans la position du diagramme, les noirs sont gagnants et Jean va au plus direct par 25....Txe4 26.Txe4 Txc5 et son adversaire doit abandonner quelques coups plus tard

  • Léonore l'emporte avec les blancs face à Audrey Caron (1350)
 

Ronde 3 - 29 avril 2013

  • Jean s'incline avec les blancs contre Quentin Burry, le plus fort Elo de la catégorie (1990)
Dans la position du diagramme, les noirs viennent de pousser 27...e5 et malgré quelques pertes de temps blanches antérieures (h3 et a3 et Rh2), le jeu aurait été tout à fait équilibré si les blancs avaient poursuivi par 28.dxe6 ep Fxe6 29.g5.
Mais hélas, Jean s'est mis en difficulté en optant pour 28.g5? car après 28...Ch5 le cavalier blanc doit se retirer alors que le noir obtient un énorme jeu en f4. 
Néanmoins, contre un adversaire à qui il rendait plus de 300 points Elo, Jean a réalisé une belle partie très prometteuse pour la suite.

  • Léonore s'incline aussi avec les noirs face à Albane Branlant (1667)
 

Ronde 4 - 30 avril 2013

  • Jean l'emporte avec les noirs contre Alexandre Bonini (1489). Il gagne une pièce dès le 8ième coup et la suite sera une longue agonie pour son adversaire.
Dans la position du diagramme, Jean vient de jouer 7...Db6 produisant une double attaque sur la tour g1. Les blancs auraient dû répondre 8.Ca4 contre-attaquant sur dame et fou, ou bien développer leur cavalier attaqué par 8.Cge2.
Au lieu de quoi il jouèrent 8.Dc2? mais maintenant la pièce est prenable 8...Fxg1, puisque l'idée blanche 9.Ca4 qui fut jouée ne fonctionne pas à cause de 9...Dd4 qui met la dame noire à l'abri tout en continuant de protéger le fou g1. Une pièce de plus nette et une forte pression permirent à Jean d’accroître progressivement et victorieusement son avantage.

Lors de la ronde 5, Jean aura les blancs contre Alexandre Catherineau (1541)

  • Léonore gagne aussi avec les blancs, contre Michèle Marchyllie (1190)
Lors de la ronde 5, Léonore aura à nouveau les blancs et sera opposée à Niruja Sriskantharajah (1663)
 

Ronde 5 - 01 mai 2013

  • Jean l'emporte avec les blancs contre Alexandre Catherineau (1545) sur un joli sacrifice Calabrais: sur le diagramme, on voit que Jean connait ses classiques! Avec le fou en d3, le pion avancé en e5, l'absence du cavalier défenseur du roque en f6, et les pièces blanches (en plus du fou d3, Cavalier f3, Dame e2 et fou c1) braquées sur le roque noir, la position est mûre pour le sacrifice en h7: La partie s'acheva rapidement après 15.Fxh7+ Rxh7 16.Cg5+ Rh8 17.Dh5 Tfc8 18.Dh7+ Rf8 19.Dh8+ Cg8 20.Ch7+ Re7 21.Fg5+ 

Lors de la ronde 6, Jean aura les noirs contre Alexandre Bertrand (1805) au troisième échiquier avec diffusion en direct sur le site de la FFE (http://www.echecs.asso.fr)

  • Léonore perd avec les blancs contre Niruja Sriskantharajah (1663)
Lors de la ronde 6, Léonore aura les noirs contre Sarah Mouzayek (1440)
 

Ronde 6 - 02 mai 2013

  • Jean l'emporte avec les noirs contre un fort adversaire, Alexandre Bertrand (1805) au décours d'une très belle partie complexe. Sur le diagramme, les noirs viennent de jouer 21...Fe5 et tendent un piège aux blancs car leur tour g4 n'a pas de case de fuite. Jean gagne donc la qualité de belle façon: 22.Cd4 Cxd4 23.cxd4 h5 et les blancs doivent donner la qualité.
Malgré ce gain, la partie est restée très tendue, et Jean dû faire preuve d'une grande maîtrise pour gagner une finale difficile avec une période de zeitnot réciproque. 
Bravo!

Lors de la ronde 7, Jean aura les blancs contre Dimitri Lagarde (1872) au second échiquier avec diffusion en direct sur le site de la FFE ( http://www.echecs.asso.fr )

  • Léonore perd avec les blancs contre  Sarah Mouzayek (1440)
Lors de la ronde 7, Léonore aura les blancs contre Clémence Ollivier (1502)
 

Ronde 7 - 03 mai 2013

  • Jean l'emporte avec les blancs contre Dimitri Lagarde, classé près de 250 point au-dessus (1872). 
Une nouvelle fois, Jean a su faire preuve de patience, et n'a plus lâché son adversaire pris à la gorge à l'aile roi. Sur le Diagramme, les noirs viennent de contrer 33.f6 par 33...Fd8, semblant clouer le pion f sur le fou h4. Mais Jean poursuit remarquablement par 34.fxg7! car alors:
- si 34...Fxh4 35.Dxh6 f6 pour parer le mat, les blancs ont 36.Dxh4 récupérant la pièce avec attaque. Si les noirs insistent par 36...Txc2 alors 37.Te3 donne une attaque de mat
- si comme dans la partie, les noirs choisissent 34...Fg5, Jean a pousuivi 35.Df2 menaçant mat et obligeant plus ou moins 35...f6 après quoi 36.Cf5 infiltre un terrible cavalier, avec les menaces h4 et g3 que Jean su employer quelques coups plus tard pour gagner le fou g5. Il conclut brillamment sa partie par une attaque de mat. 

Lors de la ronde 8, Jean aura les noirs contre Thomas Ariza (1742) à nouveau au second échiquier avec diffusion en direct sur le site de la FFE ( http://www.echecs.asso.fr )

  • Léonore gagne avec les blancs contre  Clémence Ollivier (1502)
Lors de la ronde 8, Léonore aura les noirs contre Mélanie Suescun (1554)
 

Ronde 8 - 04 mai 2013

  • Jean perd avec les noirs contre Thomas Ariza (1742). Le début de partie était équilibré, Jean ayant dû faire face à une attaque est-indienne. Positionnellement, il semble que le tournant du match puisse se situer au 23ième coup, quand Jean voulut ouvrir le jeu par la poussée ...f6-f5 (position du diagramme). Peut-être fallait-il faire précéder cette poussée d'un déplacement de la dame en soutien du cavalier d6 pour éviter de devoir reprendre par le pion après Fxd6. Cette poussée f6-f5 est affaiblissante, car elle va créer aux noirs un pion arriéré qui leur sera très pénible. Son adversaire a continué par 24.Fxd6 cxd6 25.Cc4 avec pression sur le pion d, encore accrue parès 25...De7 26.Dd2. Après quoi les noirs doivent se résoudre à échanger en c4 permettant une infiltration de la batterie Dame-fou blanche, donnant aux blancs un clair avantage.
Dans la suite de la partie, la position noire s'est lentement dégradée avec la perte d'un pion sans contre jeu. 

Lors de la dernière ronde du 5 mai au matin, Jean aura les noirs contre Antoine Strohl (1709). Il devra s'accrocher et montrer encore sa force de caractère, d'autant que mathématiquement, l'accès au podium est encore possible! Jean Jouera au 4ième échiquier avec diffusion en direct sur le site de la FFE ( http://www.echecs.asso.fr )

  • Léonore perd avec les noirs contre  Mélanie Suescun (1554). 
Elle est exempte de la dernière ronde.
 

Ronde 9 - 05 mai 2013

  • Jean gagne à l'arrachée avec les noirs contre Antoine Strohl (1709). Après la défaite d'hier, il jouait le tout pour le tout, et avait l'esprit à l'attaque. En témoignent sa poussée 10...h5 et 11...0-0-0 contre le petit roque blanc. Mais les choses ne tournèrent guère à son avantage, son adversaire organisant un fort jeu de pièces, créant à Jean un terrible trou en b6 qui aurait pu lui être fatal. Mais Jean s'est battu becs et ongles, se débarrassant d'abord de son mauvais fou. Puis, dans la position du diagramme, il sut songer à 26...Cc7 pour se débarrasser du fort cavalier adverse. Après quoi, la position devint équilibrée évoluant vers une finale égale.
Les nerfs d'aciers de Jean ont encore trouvé leur mot à dire dans cette finale, où, les deux adversaire en crise de temps, c'est Antoine Strohl qui vit sa pendule tomber au 52ième coup.
Jean finit donc sur une victoire et obtient une très belle 4ième place, avec une excellente performance. 
Bien préparé, il va vite devenir redoutable!!

  • Elénore a pu se reposer durant la dernière ronde puisqu'elle était exempte. Elle termine à une honorable 23ième place. 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com