Avoine 2012: championnats de ligue

Avoine, du 8 au 11 mars 2012 - championnats de Ligue pupilles à minimes

Parcours des jeunes Usoïstes lors des championnats régionaux qui se déroulent à Avoine (08 au 11 mars 2012)

 

 

Ils nous représentent dans les différentes catégories.

 

Léa Tournan - 1360 (n°2 Pupillettes)

Léonore Kuszel - 1199 (n°7 Minimes filles)

Edouard L'Huisset - 1560 (n°5 Minimes)

Edouard Manchon - 1099 (n°13 Benjamins)

Amaury Korb - 1099, Pierre-Louis Vue-Artaud - 1520 et Jean Meunier-Pion - 1592 (respectivement n°26, 2 et 1  Pupilles)


Suivons leur parcours

 


 
Salle 2.jpg
Salle 1.jpg

Ronde 1

  • Léa mate son adversaire en moins de dix minutes!

  • Pierre-Louis est le premier à mater les participants de sa catégorie en à peine 10 minutes.

  • Jean ne traine pas non plus à la table 1...

  • Amaury leur emboîte le pas grace à une première performance face à un adversaire classé 1210!

  • Edouard (Manchon) découvre la compétition par une première défaite sans avoir démérité. 
Enorme surprise d'entrée de jeu dans cette catégorie Benjamins, avec la chute de deux favoris:  Blaise Genesseaux - 1720 face à Grégory Picard (1310) et Arthur Charrier - 1580 face à Pierre Rocher - 1240

  • Edouard (L'huisset) prend son temps, gagne un pion, de l'espace, Il récupère une pièce dans la finale  et conclut tout aussi tranquillement.

  • Léonore rencontre une adversaire qui lui joue une ouverture très agressive...  Elle se prend les pieds dans le tapis durant l'ouverture et concède une pièce...  Elle parvient, suite à quelques manoeuvres à aténuer le deficit en n'ayant plus qu'une qualité de retard... Mais ce n'était qu'illusoire par rapport à l'activitée des pièces adverses.  Mais sa pugnacité est récompensée, par un sauvetage miraculeux du demi-point!

Le bilan de cette 1ère ronde est:

1 défaite, un nul et 6 victoires.

Ronde 2

  • Jean conserve son rythme de la ronde précédente en matant en moins de 20 minutes

  • Pierre-Louis n'éprouve aucune difficulté pour maitriser son adversaire.

  • Amaury se fait rapidement asphyxier dans l'ouverture et lâche sa Dame.  Il gesticule quelques coups et se fait mater

  • A noter la partie express de la table 4 qui se termine en à peine 2 minutes!

  • Léa rencontre une des prétendantes aux accecits (Amélie Dupeux - 1250).  Jouant avec les noirs, c'est rapidement son adversaire qui parvient à prendre un semblant d'initiative.  Par un entremêlage de coups, celle-ci lui concède une pièce en milieu de partie.  Léa serre les boulons en essayant de liquider les pièces lourdes restantes.  Mais sans y arriver... La pression des trois pièces lourdes adverses sur son roque est constante.  Ayant réussi à neutraliser l'offensive sur son Roi, elle adopte le bon plan en contournant les pions centraux adverses par l'aile Dame. La récolte ne se fait pas attendre!  Elle se crée un pion passé éloigné soutenu par une Tour. Son adversaire est obligé de rebrousser chemin avec ses pièces lourdes.  Une fois tout échangé, sa récolte de pions s'avère victorieuse!

  • Léonore se loupe completement dans son ouverture, où elle en ressort avec une Tour nette de moins!  Tiens? comme à un moment de la ronde précédente... Sauf que l'adversité est plus relevée.  Elle obtient bien un peu d'initiative, mais son adversaire laisse passer l'orage avant de l'emporter. 

  • Edouard M joue face à l'un des cadors de sa catégorie (celui-ci s'étant fait surprendre à la 1ère ronde)  Il s'aventure à un jeu dangeraux face à celui-ci... Il blitze!  Au final, c'est une pièce de perdue dés l'ouverture!  Le nombre de coups joué sur l'échiquier face à un tel adversaire est flatteur,  mais sa partie était déjà pliée en à peine 10 coups...

  • A noter l'originalité du match nul de la 1ère table entre Baptiste Dupré-Depril - 1652 et Matthias Pollinière - 1381  Le moins bien classé effectue une superbe combinaison lui permettant,  après un échange de Dame de gagner une pièce nette.  A la suite de celle-ci, Bptiste, se rendant compte de sa bévue joue un coup en proposant le partage du point.  Et sans la moindre hésitation, elle est accéptée!!! Comme quoi le syndrome "ELO" est toujours présent...

  • Et pour finir dans cette catégorie, seul un joueur reste à 100%.  Il s'agit du coupeur de tête de série nommé Grégory Picard - 1310  qui enregistre une deuxième "perf" en épinglant Josselin Normand - 1538. 

  • Edouard L rencontre la tête de série n°2 du tournoi (Simon Boursier - 1712)  C'est une partie tendu qui se déroule.  Il ont l'habitude de se jouer  depuis plusieurs années.  Les choses sérieuses commencent réellement dans la finale.  L'initiative change de camp régulièrement.  Simon parvient à attirer  le Roi d'Edouard dans des cieux obscures.  C'est finalement une Tour qui  atterrit  dans l'escarcelle de Simon.  Mais il sous estimait la monté du Roi d'Edouard qui menace de placer  un échec perpétuel!  Simon rend sa Tour sans sourciller pour pousser  ses pions victorieusement.


Le bilan de la ronde 2 est de 4 défa ites et 3 victoires

Ronde 3

Pour cette ronde matinale, les petites trombines de certains joueurs montrent les stigmates de la nuit...

  • Nous commençons par Léa qui continue son petit bonhomme de chemin en inscrivant une troisième victoire à son compteur.  Elle suit le rythme d'Alexia Leguet (n°1 - 1490)

  • Léonore test une petite ouverture, malgré quelques sueurs froides, elle l'emporte rapidement.

  • Edouard M poursuit son apprentissage en subissant un nouveau revers.  Il s'est rendu compte (après coup) que lorsque l'on baffoue les principes fondamentaux de l'ouvertures, l a partie devient particulièrement désagréable...

  • Amaury se laisse endormir par le rythme de son adversaire. Il ne voit pas une attaque directe sur une de ses pièces.  Les échanges s'effectuent rapidement et il s'incline.

  • Pierre-Louis se retrouve vite en difficulté dans l'ouverture.  Il commence par lâcher un pion, puis un deuxième pour tenter de s'extirper des désagréments causés par son adversaire.  La partie ne se déroule pas du tout comme il l'aurait souhaité.  Et il fini par s'incliner sous les coups de boutoirs adverses.

  • Jean rencontre un adversaire qui ne lui réussit pas à tout les coups (Thomas Duval - 1423).  Ils ont beaucoup de similitudes dans leur vitesse de jeu.  Mais ils surprennent tout le monde en adoptant une cadence digne des plus grands!  Ils réfléchissent sur pratiquement tous les coups!  Sous estimant l'activité des pièces adverses, Jean gagne un pion.  Il tente de le conserver, mais se fait piéger par un réseau de m mat!

C'est une grosse désillusion pour nos deux jeunes membres...  Leur marge de manoeuvre est beaucoup plus réduite pour la suite du tournoi.


  • Edouard L rencontre un autre habitué de sa catégorie (Paul Corbery - 1553).  Ils se craignent mutuellement au point de partager le point après s'être jaugés une petite vingtaine de coups.


Le bilan de cette 3ème ronde est:

4 défaites, 1 nul et 2 victoires

Ronde 4

																											
																												
  • Le premier à terminer est Amaury. Malgré les consignes données par l'arbitre sur le fait de prendre son temps, il n'en a rien été avec son adversaire... Il l'emporte facilement, profitant de la fébrilité adverse.

  • Jean, après sa désillusion de la ronde précédente, fonce sans réfléchir sur le monarque de son adversaire. Au point même de laisser une pièce nette au passage... Heureusement qu'il possède une forte initiative pour contre-balancer, sinon c'était une deuxième défaite de rang. Son adversaire explose littéralement et lui offre la partie sur un plateau.

  • Pierre-Louis se retrouve une nouvelle fois mal embarqué dans son ouverture (son manque d'entraînement se fait cruellement sentir). Mais il profite du manque d'application de son adversaire pour retourner la situation à son avantage.
Le tournoi des Pupilles est mené de main de maître par le surprenant Journaid El Archi - 1380 avec 4/4! Jean et Pierre-Louis son en embuscade avec 3/4
																											
  • Léa poursuit son sans faute en écartant la n°3 du tournoi au prix d'une jolie combinaison dans l'ouverture, lui ayant permis d'encaisser une pièce (au prix d'un pion). Elle succède les échanges et assène le coup de grâce au bout d'une heure de jeu. Elle caracole en tête ex-eaquo avec Alexia Leguet - 1490 avec 4/4
  • Chez les Benjamins, Edouard M améliore bien son fond de jeu, mais craque dans la finale...
Ce sont Baptiste dupré-Depril n°2 - 1652 et Ruben Chenevat n°6 - 1500 qui menent la dans avec 3.5/4
  • Les Benjamines terminaient leur 3ème ronde (Il n'y a que 6 joueuses, ce qui ne leur fait que 5 rondes à jouer). Ce sont Claire Duval n°1 - 1759 et Flavia Adam n°2 - 1393 qui menent avec 3/3
  • Léonore rencontre une adversaire qui fait bien plus que respecter les consignes de vitesses données par l'arbitre. Elle réfléchit plus que de mesure... C'est un contraste saisissant avec son coté "blitzeuse". Elle tempère ses ardeurs pour prendre le temps d'encaisser un pion dans l'ouverture. Mais elle se laisse endormir par le faux rythme. A 15ème coups, elle possède plus d'une heure d'avance mais une pièce de moins... A force de tout échanger, le deficit de la pièce pèse de plus en plus. Elle fini par s'inclier au bout de 69 coups.
Dans sa catégorie, les deux leaders se rencontraient: Julie Valat n°1 - 1566 et Maya Nicolas-Manceau n°4 - 1480. Et c'est finalement la moins bien classée des deux qui prend seule le leadership avec 4/4!
  • Et pour finir, Edouard L rencontrait un adversaire de son niveau (Julien Fournier De weer n°6 - 1557). Sa partie ressemble comme deux gouttes d'eaux aux précédentes. Ouverture sans risque, soupoudrée de quelques échanges par-ci, par-là. Il joue sans réllement chercher le gain absolument. L'impatience de son adversaire lui est bénéfique. Au point de l'emporter dans une position qui ne lui semblait pourtant pas très favorable.
																											Sa catégorie est dominée par Estèphe De Lussac n°1 - 1740 et Simon Boursier n°2 - 1712 avec 3.5/4


																										

Ronde 5

																											Pour cette nouvelle ronde matinale, les pongistes ainsi que les participants du "Loup-Garou" de la veille ne semblent pas marqués.
																										
																											
																												
  • Pour ne pas changer, c'est Léa qui est la première à terminer en moins de 7 minutes... Sa jeune adversaire Aliénor De Lussac - 1110 (une poussine intégrée pour faire la parité) tombe dans un petit piège dés l'ouverture et se fait mater en 9 coups! Avec cette 5ème victoire, sa qualification est dors et déjà assurer pour les Championnats de France! Elle maintient le cap des 100% avec Alexia Leguet
  • Chez les Pupilles:
- Amaury se fait surclasser par Vincent Vilain n°7 - 1290
																											- Jean se fait quelques frayeurs (une fois de plus). Mais face à son adversaire (Matéo Leroy - 1360) il parvient à l'entrainer dans une finale, où sa technique prend le dessus.
																											- Pierre-Louis peine également dans son ouverture, mais il parvient tout de même à convertir son initiative par le gain d'une qualité, puis une pièce. Le reste de la partie est à sens unique.

																											Profitant de la neutralisation des deux leaders à la table 1, Jean et Pierre-Louis reviennent à 1/2 point de la tête du tournoi partagée par Jounaid El Archi et Dino Eminovic avec 4.5/5


																											
  • En Benjamin, Edouard M commence à apprivoiser la cadence de jeu ainsi que les fondamentaux. Son adversaire semble décidé à profiter des quelques imprécisions qu'il commet. Mais cette fois-ci, il parvient à transposer dans une finale de Dames où il parvient à planter un échec perpétuel!
Regroupement en tête avec trois joueurs à 4/5 (Baptiste Dupré-Depril, Ruben Chenevat et Arthur Charrier)
																											
																												
																											
  • Dans la catégorie des "grands" Edouard garde sa ligne de conduite des rondes précédentes. Il laisse le jeu à son adversaire et tente d'en tirer profit. Il se retrouve assez rapidement dans une finale ou il possède 2 cavaliers pour une Tour. Son adversaire (Axel Hornet n°4 - 1591) voyant qu'il ne pouvait franchir son rideau defensif, lui propose le partage du point, qu'il accepte.
La catégorie est menée par Simon Boursier avec 4.5/5
																											
  • Léonore, pour sa part à la redoutable honneur d'affronter Maya Nicolas-Manceau n°4 - 1480. Celle-ci vennait de faire tomber la grandissime favorite lors de la ronde précédente et affichait un score de 4/4. Autant dire qu'elle se demandait à quelle sauce elle allait se faire manger. La partie aurait pu se finir suite à l'ouverture... Elles se rendirent coups pour coups jusqu'à la finale où l'une avait 3 pions + une Tour et l'autre trois pions + une Dame... Devinez donc qui avait l'avantage matériel? Et bien c'est Léonore... et elle en profite bien pour mater la leader!
La catégorie est toujours dominé par Maya Nicolas-Manceau avec 4/5

Ronde 6

																											C'est déjà l'avant dernière ronde de ce championnat 2012.
La pression monte d'un cran dans les travées avec toujours la même question: "Est-ce que je peux encore me qualifier?"


																											
  • Pour Léa, pas de souci. Elle remporte sa 6ème partie de rang et jouera le titre lors de l'ultime ronde de demain face à l'autre joueuse ayant inscrit 6/6, (Alexia Leguet)
  • En ce qui concerne Amaury, les carottes sont cuites pour la qualification aux Championnats de France, malgré sa belle victoire de cet après midi.

  • Il n'en est pas de même pour Pierre-Louis, qui malgré sa deuxième défaite face au leader (Dino Eminovic) peux encore jouer sa place lors de l'ultime ronde de demain

  • Jean épingle la révélation de ce tournoi (Journaid El Archi - 1380). Il reste ainsi en embuscade à 1/2 pt du leader Dino Eminovic qui mène avec 5.5/6
  • Dans la catégorie des Benjamins, Edouard L à une montagne face à lui. Il s'agit de Blaise Gennesseaux n°1 - 1720. Il résiste bien durant l'ouverture, mais son manque de vision tactique lui fait commettre beaucoup trop d'imprécisions pour obtenir un résultat positif.
La catégorie est menée par Baptiste Dupré-Depril - 1652
  • Chez les Minimes, Léonore rencontre la n°1 du tournoi (Julie Vallat - 1566). Après sa superbe perf de la ronde précédente, c'est sans retenue qu'elle se lance dans la bataille. Il faudra une erreur de jugement de sa part pour permettre à Julie de lui subtiliser une pièce... La suite n'est qu'une formalité pour son adversaire qui l'emporte.
Elle peux encore arracher sa qualification lors de l'ultime joute avec un concours de circonstance. Cela passera forcement par un exploit face à Malvina Pré n°2 - 1540 Le titre ne peux plus échapper à Maya Nicolas-Manceau qui domine les débats avec 5/6
																											
  • Edouard L rencontre le n°1 du tournoi (Estèphe De Lussac - 1740). Sa partie ressemble beaucoup à celle qu'il avait joué contre Simon Boursier. Il sort de l'ouverture sans trop de dommage, puis édifie une barrière. Mais en la mettant en place, il concède un pion. Il tente bien de tenir la boutique, mais ce petit pion fera la différence en finale.
Simon Boursier maintient le cap en tête avec 5.5/6

Ronde 7

																											Voila ce qui est arrivé à nos jeunes espoirs lors de ce round final:

Pupilles:
  • Amaury rencontre Jean Evrat - 1099. L'avantage qu'il possède sur ces deux camarades, est qu'il n'a aucune pression pour cette partie. Cela sera sa partie la plus courte (en nombre de coups...). Il commence par "e4" et il gagne...par forfait! Il termine avec un score de 4pts et une jolie 12ème place
  • Pierre-Louis rencontre Vincent Vilain - 1290. Les données sont simples pour lui... La victoire est impérative pour décrocher un match de départage! Les choses tournent rapidement à son avantage avec le gain d'une qualité à la sortie de l'ouverture. Il simplifie et conclut en toute tranquilité. Grace à cette précieuse victoire, il termine avec 5pts, à la 6ème place ex-aequo lui permettant de particperaux matchs de départage dans l'après midi!

  • Jean joue le titre, table 1, contre le leader Dino Eminovic - 1440. N'ayant aucune pression pour la qualification aux Championnats de France (il est déjà qualifié suite à ses résultats de l'année dernière), il joue le titre en conduisant les Blancs. Sa partie prend une tournure décisive en à peine 20 minutes... Son adversaire se précipite et concède une Tour. Jean ne cherche pas à ressortir sa pièce pour activer ses deux Tours. Une fois qu'elles sont installées sur la 7ème rangée adverse, la victoire se déssine de plus en plus. Malgré quelques gesticulations adverses, il remporte la partie et le titre 2012!
  • L'anecdote de la catégorie est la dernière partie à se terminer. Il s'agissait de la dernière table! Depuis le début du tournoi, ces deux joueurs concluaient leurs parties en moins d'une heure. Et là, il nous offrirent un match à rebondissement sur la table 14 en + de 100 coups et près trois heures! Seules deux autres parties étaient encore en cours...
Podium 1er - Jean Meunier-Pion - 1592 : 6pts 2ème - Journaid El Archi - 1380 : 5.5pts 3ème - Dino Eminovic - 1440 : 5.5pts
																											Pupillettes:
  • Léa rencontre Alexia Leguet - 1490 pour le titre suprème. Léa s'aventure sur un terrain piégeux en innovant dans l'ouverture avec un Fianchetto. Elle en comprend vite les coté négatifs en se faisant enfermer une pièce par des pions adverses. Lors d'échanges, elle récupère une qualité. Mais Alexia ne relâche pas la pression et ouvre le jeu au maximum pour valoriser sa paire de Tours. Mais il était dit que ces deux joueuses se marqueraient jusqu'au bout car Alexia n'arrive pas à progresser! Et c'est finalement au prix d'une lutte acharnée que les deux joueuses se séparent sur un score de parité! Léa termine à une brillante 2ème place avec 6,5pts, n'étant battu qu'au deuxième départage (performance)
Podium 1er - Alexia Leguet - 1490 : 6.5pts 2ème - Léa Tournan - 1360 : 6.5pts 3ème - Hélène Bignand - 1260 : 3.5pts
																											Benjamins:
  • Edouard termine son tournoi par une confrontation avec Ashwin Yokamamoharan - 1280. Il se fait rapidement asphyxier et s'incline sans vraiment avoir pu mettre son jeu en place. Il termine à la 14ème place en ayant obtenu 0.5pt
Podium 1er - Baptiste Dupré-Depril - 1652 : 6pts 2ème - Ruben Chenevat - 1500 : 5pts 3ème - Grégory Picard - 1310 : 4.5
																											Benjamines:
Pas de représentantes...
Le podium final est sans surprises

Podium
1er  - Claire Duval - 1759 : 5pts (sur 5!)
																										
																											
																												2ème - 
																											
																											Emile Duparcq - 1310 : 3pts
																										
																											
																												3ème - 
																											
																											Flavia Adam - 1393 : 3pts
																										
																											
																												

																												
																											Minimes:
  • Edouard L'huisset rencontre Thomas andré - 1240. Il se dirige vers une victoire tranquille lorsque sa gourmandise lui fait commettre l'irréparable! Il se prend une enfilade sur sa Tour... Il conclut son tournoi avec 3pts et une 8ème place
Podium 1er - Estèphe De Lussac : 6pts 2ème - Simon Boursier : 6pts 3ème - Cyril Gauthier : 5pts  
																											
																												
																													Minimes filles:
																												
																												
  • Léonore fait face à Malvina Pré - 1540. La victoire lui laisserait entrevoir des matchs de départage. Elle fonce tête baissée sans tergiverser. Elle concède un pion, mais elle continue les coups de boutoir sur la defense adverse. Malvina ne panique pas, encaisse les offrandes et le point avec. Léonore termine à la 6ème place avec 2.5pts
podium 1er - Maya Nicolas-Manceau : 5pts 2ème - Julie Vallat : 5pts 3ème - Clémence Ollivier : 4.5pts

Grille américaine Pupilles Garçons après la ronde 7

Pl Nom Elo Cat. Fede Ligue Rd01 Rd02 Rd03 Rd04 Rd05 Rd06 Rd07 Pts Tr. Perf. FFE
1 MEUNIER-PION Jean 1592 Pup FRA CVL +14N +7B -4N +10B +8N +2B +3B 6 29 1638 1612
2 EL ARCHI Jounaid 1380 Pup FRA CVL +23N +12B +6N +4B =3B -1N +7B 5,5 30 1592 1578
3 EMINOVIC Dino 1440 Pup FRA CVL +27N +13B +8N +5B =2N +6B -1N 5,5 29,5 1570 1603
4 DUVAL Thomas 1423 Pup FRA CVL +11B +22N +1B -2N +5B -7N +10B 5 29,5 1461 1493
5 PATARIN Arnaud 1099 Pup FRA CVL +20B +9N +15B -3N -4N +24B +8N 5 25 1471 1471
6 VUE-ARTAUD Pierre-Louis 1520 Pup FRA CVL +25B +15N -2B +19N +14B -3N +9B 5 25 1426 1377
7 WOLFF Perceval 1270 Pup FRA CVL +18B -1N +25B +26N +11N +4B -2N 5 24,5 1422 1401
8 LEROY Mateo 1360 Pup FRA CVL +21B +26N -3B +20N -1B +14N -5B 4 26,5 1314 1340
9 VILAIN Vincent 1290 Pup FRA CVL +29N -5B -14N +22B +12N +13B -6N 4 24 1274 1283
10 FRUCHART Noe 1210 Pup FRA CVL =17B =24N +18B -1N +20B +21N -4N 4 23,5 1314 1324
11 BRETEAU Clement 1099 Pup FRA CVL -4N =28B +12N +24N -7B +17N =15B 4 23 1276 1264
12 KORB Amaury 1099 Pup FRA CVL +19B -2N -11B +25N -9B +18N >21B 4 22,5 1218 1193
13 BROSSARD Hugo 1160 Pup FRA CVL +16B -3N -26B +18N +19B -9N +22N 4 21 1241 1229
14 LECUREUIL Remi 1120 Pup FRA CVL -1B +21N +9B +17N -6N -8B =16N 3,5 26 1279 1358
15 SOUCHET Killian 1210 Pup FRA CVL +28B -6B -5N +29N -21B +26N =11N 3,5 20,5 1200 1207
16 GIMENEZ Alexis 1090 Pup FRA CVL -13N EXE -20B -21N +29B +19N =14B 3,5 20,5 1095 1084
17 HAMAOUI Alexis 1099 Pup FRA CVL =10N -19B +28N -14B +25N -11B +24N 3,5 18,5 1168 1151
18 GARCIA Yan 1099 Pup FRA CVL -7N +27B -10N -13B +23N -12B EXE 3 23 1056 1026
19 LAUNAY Romain 1210 Pup FRA CVL -12N +17N +22B -6B -13N -16B +27B 3 22 1137 1130
20 DAVID Hugo 1200 Pup FRA CVL -5N +23B +16N -8B -10N -22B +26B 3 22 1133 1147
21 EVRAT Jean 1099 Pup FRA CVL -8N -14B +23N +16B +15N -10B <12N 3 21,5 1188 1175
22 GAROT Damien 1099 Pup FRA CVL +24B -4B -19N -9N +27B +20N -13B 3 21,5 1181 1169
23 CHERON Leonard 1099 Pup FRA CVL -2B -20N -21B +28N -18B +29N +25B 3 17,5 1108 1059
24 MIRZA Simon 1260 Pup FRA CVL -22N =10B +27N -11B +26B -5N -17B 2,5 21 1057 1079
25 AFFOUARD Charles 1099 Pup FRA CVL -6N +29B -7N -12B -17B EXE -23N 2 23,5 1000 1000
26 HUOT Romain 1030 Pup FRA CVL EXE -8B +13N -7B -24N -15B -20N 2 23 1000 1000
27 BOUSSIN Axel 1099 Pup FRA CVL -3B -18N -24B EXE -22N +28B -19N 2 20 1000 1000
28 MARICHAL GAIGNARD Lucas 1099 Pup FRA CVL -15N =11N -17B -23B EXE -27N =29B 2 19 1000 1000
29 FOCK-CHOW-THO Arnaud 1099 Pup FRA CVL -9B -25N EXE -15B -16N -23B =28N 1,5 18,5 1000 1000

Départages Pupilles Garçons

Moyenne : 922 Pays Elo 1 2 3 4 Pts SB Perf
1 DUVAL Thomas FRA 1423 1 1 1 3 3 +2,62
2 VUE-ARTAUD Pierre-Louis FRA 935 0 1 1 2 1 935
3 WOLFF Perceval FRA 829 0 0 1 1 0 829
4 PATARIN Arnaud FRA 452 0 0 0 0 0 452

Les qualifiés Pupilles Garçons pour le championnat de france

  MEUNIER-PION Jean (qualifié d'office)

EL ARCHI Jounaid

EMINOVIC Dino

DUVAL Thomas (au départage)

 

Grille Pupilles Filles après la ronde 7

Moyenne : 1224 Pays Elo 1 2 3 4 5 6 7 Pts SB Perf. Perf
1 LEGUET Alexia FRA 1490 ½ 1 1 1 1 1 6,5 18,25 1606
2 TOURNAN Lea FRA 1360 ½ 1 1 1 1 1 6,5 18,25 1592 1584
3 BIGNAND Helene FRA 1260 0 0 1 ½ 1 1 4,5 8,75 1277 1261
4 DUPEUX Amelie FRA 1250 0 0 0 1 1 1 4 6,5 1221 1204
5 PINAUD Laurine FRA 1030 0 0 ½ 0 1 1 3,5 5,25 1179 1191
6 GALLINEAU Gabrielle FRA 1080 0 0 0 0 0 1 2 1 1000 1000
7 SIMOES DE GRACA Elodie FRA 1099 0 0 0 0 0 0 1 0 1000 1000

Les qualifiées Pupilles filles pour le championnat de france

  LEGUET Alexia

TOURNAN Lea

BIGNAND Helene

 

Grille américaine Benjamins après la ronde 7

Pl Nom Elo Cat. Fede Ligue Rd01 Rd02 Rd03 Rd04 Rd05 Rd06 Rd07 Pts Tr. Perf. FFE
1 DUPRE-DEPRIL Baptiste 1652 Ben FRA CVL +12B =9N +8B +3N =2B +6N +4B 6 25,5 1743 1735
2 CHENEVAT Ruben 1500 Ben FRA CVL +14B =7N +9B +10N =1N =4B =5N 5 25,5 1617 1623
3 PICARD Gregory