Rentrée en fête Orléans 2011

 
photo 1 recadree.JPG
            
Cette rentrée en fête des associations, du dimanche 11 septembre 2011, a  débuté sous la pluie. Ce froid humide n’est jamais agréable, surtout quand on reste en position statique, comme par exemple deux joueurs d’échecs assis à une table.

C’est sous la pluie et après avoir affronté le labyrinthe de Cléo, que j’arrive vers 10h45 sur la place de l’échiquier géant.

 

photo 2.JPG
photo 3.JPG
photo 4.JPG

Après avoir garé mon vélo adapté aux circonstances, je me dirige sous les arcades du musée des beaux arts.
 

Thierry, Nolwenn et Stéphanie, une nouvelle féminine pour laquelle le club tout entier souhaite la bienvenue, s’affairaient à mettre en place les tables, les chaises, les jeux et le stand du club où est exposé la superbe affiche créée par jérôme.
 
photo 8.JPG

Maxime arrive en renfort. Après tous ces efforts, le réconfort. Thierry nous propose un petit déjeuner.
 
photo 9.JPG
photo 10.JPG
L’attente commence. Thierry me propose une mission. Il me tend un ticket de boisson pour retirer deux bouteilles d’eau à la maison des associations, rue sainte Catherine où se trouve le restaurant « le brin de zinc ».
 
photo 11 retouchee.jpg

La mission accomplie, je leur souhaite « Bon courage ! » et je décide de rentrer tout en flânant à travers les stands. Je reviendrai vers 14 h.

 

Je suis de retour sur le stand vers 14h30.

Quelle surprise !

Le « grand maître » Nolwenn donnait une simultanée. 

Je me suis empressé d’y participer, j’ai joué deux parties intéressantes qui se sont conclues par la défaite. 

Nolwenn a trébuché face au « Président », il y a anguille sous roche, il veut certainement lui demander quelque chose. Blague à part, Jean-François est un bon joueur, assez solide. 

Nolwenn a été dérouté par les échanges de pièces que lui proposaient Thien-San, qui n’a eu que des parties nulles.

photo 12.JPG
photo 13.JPG
 

Les impressions « à chaud » de Nolwenn, après avoir fini sa simultanée.

« C’est vachement fatiguant, beaucoup plus que je ne le pensais », dit-il en se remontant au Coca.

 
photo 14.JPG

Pendant une bonne partie de l’après-midi, nous avons été bercé par la cornemuse des Écossais.
 
A 16h, un miracle se produit. Le soleil daigne apparaître et ne nous quittera plus. Il nous aura réchauffé sur la fin de l’après-midi. Thierry en profite pour jouer une partie sur l’échiquier géant avec un spectateur.

Deux autres grands maîtres prennent le relais pour finir la séance sur l’échiquier géant.
photo 20.JPG

La fin de journée arrive et nous rangeons les matériels
photo 21.JPG
   

Nous finissons cette journée en espérant que la rentrée en fête des associations 2012 sera plus ensoleillée.
 
Philippe Dussert
 
 
 
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com